Cours


J’enseigne le tir à l’arc instinctif souple tel que Jean Marie Coche me l’a enseigné. C’est une méthode qui aboutit à une technique rigoureuse, stable, profonde mais aussi souple et fluide. Elle associe la gestuelle à la respiration diaphragmatique, générant ainsi un rythme que l’on peut varier en fonction des situations (parcours, billebaude, chasse ou cibles mobiles).

C’est aussi une méthode polyvalente qui permet à chaque archer d’accomplir pleinement sa marge de progression. On devient ainsi un archer sûr de soi et épanoui qui pratique un « tir instinctif éduqué », comme aimait à le souligner JM Coche. Les doutes insurmontables d’autrefois deviennent de simples incertitudes que l’on dompte et qui s’effacent avec l’entraînement et le travail sur soi.

C’est aussi et surtout une formidable voie de travail sur soi: rigueur, ténacité, opiniâtreté endurance, concentration et bien d’autres valeurs si nécessaires dans la vie sont au rendez-vous. Mais rendez-vous est pris également avec le plaisir du tir à l’arc et de la rencontre avec la nature qui nous donne tant de belles émotions.

 Un élève, un jour, m’a dit: « La gestuelle constitue les fondations de la méthode et la respiration en est la clé de voûte ».

 Une superbe métaphore pour approcher le ressenti que l’on peut avoir à pratiquer cette méthode.